Tu ne manqueras à personne, d’Alexis Aubenque

Il s’agit du deuxième volet des aventures du lieutenant Gregory Davis à Pacific View, une petite ville située entre San Francisco et Los Angeles. Il y est arrivé deux mois plus tôt après avoir hérité du manoir du grand oncle de sa femme. (cf : Ne crains pas la faucheuse). Certains de ses collègues le soupçonnent d’avoir tué sa femme, ce qui plombe l’ambiance du commissariat.

Le jour de la rentrée scolaire, Lucy Torper est retrouvée décapitée dans les toilettes du lycée. Elle était en surpoids, ce qui lui valait de nombreuses moqueries. Davis et Bloom sont chargés de l’enquête par le shérif Crawford. Lucy était le souffre-douleur du lycée. Les autres filles sont affolées et des conflits entre elles apparaissent rapidement. Faye, Chuck et Angelo, journalistes au canard local ne tardent pas à se mêler de l’enquête.

Le lendemain, quelqu’un poste la vidéo de la décapitation de Lucy. Le shérif fait appel à une profileuse qui annonce qu’il s’agit d’un tueur en série et que d’autres crimes ne vont pas manquer de suivre. Ensuite une autre vidéo est diffusée, montrant les ébats de Lucy et de Conrad, l’un des plus beaux garçon du lycée. Les policiers se concentrent sur les relations entre les élèves, leurs conflits et leurs histoires de sexe, mais un nouveau drame ne tarde pas à arriver.

Les policiers piétinent et l’enquête suit différentes pistes. La solution sera bien loin des apparences et il y aura plusieurs morts inutiles. La petite ville de Pacific View est tout sauf tranquille, des groupes obscures s’y déchaînent tel Les Hommes en noir et Les Anges de l’apocalypse. Rosie, la journaliste trop curieuse du Club des détectives a été tuée parce qu’elle en avait trop découvert. Davis a l’impression que la profileuse a été envoyée pour lui et non pour Lucy, car elle ne s’est pas montrée très utile. S’il semble n’avoir rien à voir dans la mort de son épouse, Greg comprend que celle-ci avait beaucoup de choses à cacher. L’auteur annonce la suite de la saga, ce qui n’est pas étonnant vu l’impression d’inachevé ressenti à la fin ce polar.

Les thèmes principaux sont les adolescents et leurs problèmes, les abus sexuels consentis ou non ainsi que le statut de Greg Davis. La théorie du complot est importante, un des Hommes en noir expliquant qu’on ne peut pas gérer la vie et le bonheur de 300 millions d’Américains au grand jour. Le thème du bien et du mal est aussi largement traité, bien que de manière assez caricaturale. Le dénouement est vraiment original. C’est un polar agréable et vite lu mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. Il se réfère largement au premier tome de la saga et comme je l’ai lu il y a bien longtemps, je ne m’en souvenais pas bien. Il ne reste plus qu’à attendre la fin de cette trilogie.

Tu ne manqueras à personne

challenge polar

Challenge polar de Sharon N°18

Publicités

3 réflexions sur “Tu ne manqueras à personne, d’Alexis Aubenque

  1. Ping : Bilan n° 2 du challenge Polar et Thriller du mois de septembre 2018 | deslivresetsharon

  2. Ping : Bilan #3 du challenge polar et thriller session 2018 | deslivresetsharon

  3. Ping : Bilan #4 du challenge polar et thriller 2018 | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s