L’oiseau qui avait le vertige, de François Cérésa

Ce roman se veut un pastiche d’un des plus célèbres romans d‘Agatha Christie et sans doute aussi de Céline vu les idées abjectes mises en avant. Je n’ai jamais lu cet auteur, justement pour cette raison, mais tout le monde s’accorde à dire que c’est un des plus grands écrivains du vingtième siècle.

Emir Karlovic, un tueur à gages qui doit abattre un ancien ministre arrive à l’hôtel des Flots, une thalasso de luxe réservée à une riche clientèle. L’établissement se trouve sur un îlot, le soir de son arrivée, on trouve le corps d’une des employées, la sulfureuse Jessica dans la mer. La police arrive alors que l’île est coupée du continent par la tempête. Il y a une dizaine de clients qui se trouvent pris dans un huis-clos.

Le résumé avait l’air alléchant, le roman l’est beaucoup moins. Les personnages sont totalement caricaturaux et ineptes. Ils échangent leurs idées, si on peut employer ce terme pour ce ramassis immonde mettant en avant les pires dérives de notre société : racisme, antisémitisme, islamophobie, homophobie, idéologies d’extrême droite et d’extrême gauche, sans oublier des actes sadiques, de la pornographie et le mépris envers les handicapés, bref un mélange qui donne la nausée. Le style est haché, vulgaire et complètement en phase avec le contenu très relevé de ce chef d’oeuvre. Pour résumer, le degré zéro de la littérature. S’il s’agit d’humour noir, je suis passée complètement à côté, je me demande comment on peut publier un livre qui met à l’honneur des idées aussi nauséabondes à notre époque.

#LOISEAUQUIAVAITLEVERTIGE #NetGalleyFrance !

7 réflexions sur “L’oiseau qui avait le vertige, de François Cérésa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s