Nils et les trois mondes T1, de Bertrand Crapez

Un superbe roman jeunesse que j’ai lu avec un très grand plaisir. Je remercie les Editions Livr’s de me l’avoir fait découvrir et je ne manquerai pas de lire la suite de cette trilogie très rafraîchissante.

Nils, quatorze ans, se réveille amnésique à l’hôpital, il ne reconnaît même plus ses parents au début. Il a été touché par la foudre sur son vélo et a eu beaucoup de chance de survivre. Une fois complètement remis, il reprend l’école, sur le chemin, il croit voir un fantôme mais n’ose pas en parler à son ami Gus, un passionné de science à l’esprit rationnel. La leçon de français se passe mal et en plus, il doit rendre un devoir sur le roi Arthur une semaine plus tard. Il y a une nouvelle bibliothécaire au collège, mais il ne peut emprunter le livre sur la vie d’Arthur car tous les exemplaires sont déjà en prêt. Sa quête l’emmène chez un étrange et vieux bouquiniste, qui n’a pas non plus ce livre. Toutefois la boutique l’attire comme un aimant, Nils, Gus et Adèle y vivront une aventure extraordinaire avec des anges et des démons. Ils apprennent qu’il existe trois mondes qui coexistent pacifiquement, celui des démons, celui des anges et celui des humains. Toutefois l’équilibre est sur le point d’être rompu par un ange félon et eux seuls peuvent sauver l’humanité.

Ce roman a tout pour plaire et même s’il aborde des sujets déjà traités souvent, il le fait avec un regard neuf et beaucoup d’humanité. Les personnages sont attachants et plein de fraîcheur, il y a aussi beaucoup d’humour avec un angelot incarné dans un yorkshire par sa faute. Comme nous sommes dans un roman jeunesse, il n’y a pas de vrais méchants, l’un des démons est très gentil malgré un aspect peu engageant, même Satan et Lucifer ne sont pas si terribles, tandis qu’au royaume des anges la paix ne règne pas.

Les humains se distinguent par leur capacité d’empathie, ce qui les rend indispensables aux autres mondes. L’amitié est un thème important du livre et Nils apprend qu’il a beaucoup de copains mais seulement deux amis.Un autre message central du livre est qu’il ne faut pas juger ni sur les apparences, ni sur ce que les autres disent, mais sur sa propre expérience comme les trois amis s’en rendront compte en visitant les Enfers qui ne ressemblent en rien à ce qu’en dit la tradition.

De nombreux livres avec des démons ont un côté très malsain, mais ce n’est pas du tout le cas ici, bien au contraire, c’est un roman plein d’optimisme et de fraîcheur qui plaira autant aux jeunes lecteurs qu’aux adultes amateurs du genre. La vision proposée du paradis et des enfers n’a rien de religieux, il n’y a aucun message culpabilisant, aucune violence. On peut être un super héros non violent et amical.

La langue est simple et agréable, d’un accès facile sans être simpliste. Je souligne toujours l’importance d’un livre bien écrit pour les jeunes, et c’est parfaitement réussi ici. Il n’y a pas de description inutile, on pénètre très facilement dans le monde de Nils et je n’ai qu’une envie, c’est découvrir la suite de cette belle trilogie que je recommande chaleureusement.

2 réflexions sur “Nils et les trois mondes T1, de Bertrand Crapez

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s