Minuit dans le jardin du manoir, de Jean Christophe Porte

J’ai découvert cet auteur avec sa série de polars historiques consacrée à Victor Dauterive, un policier qui vit lors de la Révolution française, que j’aime beaucoup. Malheureusement ce livre-ci est une grosse déception. Il y a bien une trame historique, mais ce n’est pas le sujet principal de ce roman.

Denis Florin, trente ans, est notaire en Normandie. Il a perdu ses parents à l’âge de sept ans et depuis il vit avec sa grand-mère dans le manoir familial plutôt délabré. Colette a quatre vingt cinq ans et la réputation de perdre la tête, Denis lui est très attaché. Son métier le passionne moyennement, contrairement aux reconstitutions de batailles du Moyen âge et de la Renaissance, en vrai ou avec des soldats de plomb. Sinon il est un peu marginal et autiste et pas très inséré dans la réalité de notre monde. Un matin, il découvre une tête fichée sur un pieu dans son jardin. Au lieu d’appeler la police, il la couvre d’un sac poubelle et va travailler comme si de rien n’était, seulement un jeune homme qui a traversé le parc du manoir à minuit a pris une photo et l’a postée sur les réseaux sociaux, sans compter que Colette a disparu. Denis ne tarde pas à se trouver au milieu d’une tempête juridico-médiatique, il aggrave encore son cas lorsqu’il poursuit un journaliste trop curieux avec une épée médiévale qu’il manipule parfaitement. Il est devenu « le notaire fou » aux yeux de la presse et le lieutenant Trividec, un policier ambitieux est bien décidé à le confondre tandis qu’il clame maladroitement son innocence. Nadget, journaliste vedette de la télévision, choisit finalement de le croire et de l’aider. Profitant que la nasse se desserre après un holdup sanglant dans le Nord, Denis et Nadget s’enfuient en Espagne sur les traces du ravisseur de Colette et d’un mystérieux trésor. A partir de là, tout dérape et la qualité du roman baisse nettement.

Si j’ai beaucoup aimé le début du roman, je n’ai vraiment pas apprécié la fuite rocambolesque des deux personnages, avec une chasse au trésor, des rebondissements tous moins vraisemblables les uns que les autres, impliquant la police, la mafia et même les services secrets. J’ai trouvé très dommage que l’auteur n’exploite pas le début de l’histoire, en montrant comment un innocent peut être broyé par la justice et les médias, chacun voulant faire son beurre de cette histoire sans souci de la vérité. Cette partie aurait vraiment mérité d’être plus développé et le roman aurait pu être vraiment excellent.

Les parties historiques sont bien développées comme toujours avec cet auteur, elles portent sur la bataille de Marignan et la conquête du Mexique par Cortes. C’est très intéressant, mais mal exploité à mon sens vu le côté déjanté du livre. Ce côté tragi-comique ne m’a pas plu. Pour moi il s’agira d’un livre vite oublié

Merci à Netgalley et aux Editions du Masque pour ce roman.

#MinuitDansLeJardinDuManoir #NetGalleyFrance

Minuit dans le jardin du manoir

3 réflexions sur “Minuit dans le jardin du manoir, de Jean Christophe Porte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s