Les anges oubliés, de Graham Masterton

Il y a longtemps que je souhaitais découvrir cet auteur et j’ai pu le faire grâce à ce SP offert par les Editions LivrS que je remercie chaleureusement. J’ai beaucoup aimé ce roman et je compte lire prochainement la deuxième aventure de Jerry et Jamila.

A Londres, des évènements curieux surviennent, des femmes se retrouvent enceintes après avoir avorté et leurs foetus sont très gravement malformés. Un conduit important des égouts est bouché par des déchets et de la graisse, la société qui les gère envoie une équipe examiner ce problème. Lors de leur passage sous terre, les lampes et tous les équipements électroniques tombent en panne, et ce n’est que le début des ennuis. Le commissaire demande à Jamila et Jerry d’enquêter sur ces faits bizarres, ils ont la réputation d’être des experts en surnaturel après une enquête résolue, même si eux-mêmes n’en sont pas convaincus du tout. Les anomalies s’enchaînent et nos inspecteurs sont aux prises avec un esprit particulièrement maléfique.

Je n’en dirai pas plus pour ne pas spolier et laisser le plaisir de la découverte aux autres lecteurs. Ce thriller ésotérique est très prenant et m’a rappelé les anciens de Stephen King, en particulier un de mes préférés, Simetière. L’écriture est très agréable avec des chapitres courts et un rythme soutenu, il y a sans cesse de l’action et aucune place pour l’ennui. Il est classé Horreur, mais il y a nettement pire dans le sanglant et horrible, c’est un thriller ésotérique et fantastique vraiment excellent qui ravira les amateurs du genre. Les personnages principaux sont très sympathiques, ce ne sont pas des super héros, mais des policiers pleins de doute et très humains. Jamila est pakistanaise d’origine et l’auteur ne cache pas les attitudes racistes dont elle est parfois victime, surtout de la part des délinquants qu’elle arrête. Elle se sent à la fois anglaise et pakistanaise, sa double culture est une richesse qui aidera à résoudre l’enquête et c’est un des aspects les plus intéressants du livre, en dehors du côté thriller. L’approche du surnaturel n’est pas la même dans la culture musulmane et occidentale et Jamila se sent tiraillée entre les deux. Le domaine habituel de Jerry, c’est les violences urbaines commises par les jeunes et l’auteur dénonce ce phénomène et ses graves conséquences, comme le meurtre absurde du début. L’aspect ésotérique et fantastique est aussi passionnant, mais je vous laisse le découvrir par vous-même, vu que c’est le coeur de l’histoire.

Je recommande très chaleureusement ce livre qui m’a donné grande envie d’en découvrir d’autres de Graham Masterton dont la réputation n’est pas usurpée, ses romans valent ceux de Stephen King.

Anges oubliés

3 réflexions sur “Les anges oubliés, de Graham Masterton

  1. Ping : [Chronique horreur] Les anges oubliés, de Graham Masterton | Les chroniques d'Acherontia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s