Lettres à la Lune, de Fatoumata Kébé

Tout d’abord un grand merci aux Editions Slatkine et à Babélio pour ce livre très intéressant gagné lors de la dernière MC non fiction.J’ai déjà lu et apprécié son précédent livre : La Lune est un roman, et j’avais très envie de découvrir celui-ci.

Comme ce dernier, le présent ouvrage est à la fois très érudit et très accessible. Si le premier parcourait la Lune sur un registre de vulgarisation scientifique, ici nous explorons notre satellite à travers les mythes et la littérature. Le livre est divisé en plusieurs parties consacrées chacune à l’un de ces aspects. Fatoumata Kébé cite de très nombreux auteurs pour chaque registre avec un extrait de texte illustrant son propos. Je reconnais le très grand travail de l’auteur et le côté original et intéressant de cette anthologie.

Toutefois, malgré les qualités indéniables de ce livre, je ne l’ai pas aimé, peut-être aurait-il fallu le lire lentement, sur plusieurs semaines pour l’apprécier pleinement. Là j’ai eu le sentiment d’être emportée par une avalanche de textes parlant de la Lune et finalement la grande majorité ne m’a pas touchée. Il y a de très nombreux poèmes, un genre littéraire que je déteste. Ces courts extraits de très nombreux auteurs m’ont rappelé notre manuel de français de sixième où l’on découvrait ainsi les grands auteurs de la littérature française. Finalement il ne se dégage pas beaucoup de vue d’ensemble et je me suis sentie noyée sous la masse d’information.

J’évoquerais trois textes qui m’ont touchée parmi ces nombreux extraits : Tout d’abord un conte des frères Grimm qui explique de manière poétique l’arrivée de la Lune dans le ciel grâce à st Pierre. J’ai aussi apprécié le texte de Gustave Flaubert, issu de Madame Bovari où les amants passent une lune de miel pleine d’illusions par rapport leur vie réelle, il y a beaucoup d’humour et comme le dit si bien Fatoumata Kébé , il ne manque que la perche à selfie pour y voir une scène contemporaine. Le texte de Guy de Maupassant racontant l’histoire d’un prêtre très austère qui découvre la beauté du clair de lune m’a aussi parlé de la splendeur de la création.

Un excellent essai, mais nous ne nous sommes pas rencontrés. Je n’ai pas aimé le style anthologie scolaire.

Lettres à la lune

3 réflexions sur “Lettres à la Lune, de Fatoumata Kébé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s