Le mange mystère, de Juliette Dezuari

Il s’agit d’une longue nouvelle, ou d’un petit roman comme on voudra, d’une centaine de pages écrit avec talent par une jeune Suissesse, ça fait toujours plaisir de voir un nouvel auteur suisse éclore, on lui souhaite d’avoir le même succès que Nicolas Feuz ou Marc Voltenauer.

Ce livre est destiné à des adolescents ou de jeunes adultes mais sera aussi lu avec plaisir par des adultes plus âgés car il fait écho à des structures enfouies dans notre imaginaire. La jeune Adeline souffre d’insomnie, elle est irrésistiblement attirée par un magnifique coquelicot qui perce la neige d’une prairie abandonnée. Elle se penche sur la fleur, mais celle-ci s’enroule autour de la jeune fille qu’on retrouvera morte au matin. Le village est consterné, le Mange mystère est revenu pour obliger les gens à révéler leur secrets ou à mourir. Le secret d’Adeline était d’être amoureuse de Markus, mais le boucher a une révélation autrement plus sombre à faire. Carl le shérif et Amélie, une centenaire qui a déjà survécu à deux attaques du monstre sont bien décidé à le chasser, ils vont aider Markus, le héros de la quête à venger sa bien-aimée.

Comme le livre est court, je n’en dirai pas plus pour ne pas spolier les autres lecteurs du plaisir de découvrir cette intrigue qui utilise les codes de plusieurs genres : fantasy, fantastique, horreur. Le thème de la quête du héros est universel et très bien exploité ici, Markus et Carl devront aller au bout de leurs peurs. On est dans une ambiance qui fait nettement penser à Stephen King, on peut lire cette quête de nombreuses façons différentes, j’y vois les thématiques du passage à l’âge adulte et de la résilience principalement. Le monstre, comme tous ses collègues littéraires, n’est autre que la part sombre de nous-même et notre manque d’amour pour autrui.

La fin est malheureusement un peu trop abrupte et aurait méritée d’être un peu plus développée, mais cela n’empêche pas que ce roman soit une très jolie découverte qui fait écho à nos peurs enfouies.

Mange-mystère

 

5 réflexions sur “Le mange mystère, de Juliette Dezuari

  1. Je ne connais pas bien cette classification roman pour ado. J’ai reçu par Netgalley celui d »Olivier Adam et j’avais lu celui sur Justin Case. C’est vrai le mythe du héros est certainement un thème récurrent pour ce genre. A suivre donc 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s