Aux portes de la mémoire, de Felicia Yap

Ce livre est très original et impossible à lâcher, à la fois roman choral, dystopie et polar. Sa construction est également peu commune. Il nous présente un monde proche du nôtre, l’histoire se passe entre 1995 et 2015 à Cambridge, mais relevant toutefois de la science fiction. La société est divisée en deux classes, les monos, qui ne se souviennent que de la journée précédente et les duos qui se souviennent des dernières quarante-huit heures. Les duos  ont accès aux études et à tous les postes importants tandis que les monos constituent la classe laborieuse, mais surtout méprisée de la population bien que majoritaire. Il n’existe pas d’autres discriminations dans cette société basées sur le sexe, la couleur de peau etc. Tout le monde note scrupuleusement le soir ce qu’il a fait de sa journée dans son journal papier ou électronique sous peine de tout oublier et apprend ses entrées par coeur pour que ça devienne des faits.

Mark est un célèbre écrivain duo qui a épousé Claire, une mono, ce qui lui a valu d’être rejeté par sa famille et déshérité. Mais peu importe il a beaucoup de succès et veut se lancer en politique. Il pense que son mariage est un atout, car justement la reine a promulgué une loi controversée favorable aux mariages mixtes. Il prétend vivre un mariage heureux depuis vingt ans, mais la réalité est un peu différente : sa femme est dépressive et il a une maîtresse. Laquelle vient d’être retrouvée morte dans la rivière tout près de chez lui. Sophia a des prétentions délirantes, affirmant dans son journal qu’elle se souvient de tout.

L’inspecteur Richardson lit le journal de Sophia et décide d’aller interroger Mark car il a appris que ce dernier est son amant. Sa démarche déclenche une réaction en chaîne lorsque Claire comprend que son mari la trompe, ce dont elle ne se doutait pas du tout. Il faut résoudre le meurtre en un jour avant que les protagonistes n’aient tout oublié.

Le livre alterne passé et présent, ainsi que les points de vue des différents protagonistes, pour nous raconter une incroyable vengeance très raffinée. Même si aucun des personnages n’est attachant, il sont tous très bien travaillés, avec une psychologie complexe. L’histoire paraît toute simple au début, mais elle est très loin de l’être, les rebondissements se succèdent et le dénouement est juste impossible à deviner. Ce roman à tiroirs est vraiment très prenant, avec beaucoup de suspense. Les réflexions sur les discriminations sociales sont aussi très intéressantes, tout comme celles sur l’écriture et l’image. L’enfer c’est les autres et on est prisonnier de notre image, parfois très loin de la réalité. Le style varie aussi en fonction de la personne qui parle dans le chapitre.

Un roman vraiment très original à ne pas manquer. Un grand merci à Netgalley et aux Editions HarperCollins France pour cette très belle découverte. Cette auteure nous réserve encore de belles surprises à l’avenir, vu le talent révélé par son premier roman.

#AuxPortesDeLaMémoire #NetGalleyFrance

Portes de la mémoire

Challenge Polars de Sharon

Une réflexion sur “Aux portes de la mémoire, de Felicia Yap

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s