Alerte rouge, de James Patterson

Tout d’abord un grand merci aux Editions de L’Archipel et en particulier à Mylène pour ce super polar reçu à Noël, un cadeau bien agréable. J’ai eu un vif plaisir à retrouver Zach et Kylie, le duo de flic explosif du NYPD Red, l’unité destinée à la protection des très riches citoyens de la ville, je ne sais pas si une telle unité existe vraiment, mais pourquoi pas. Cette série est plus intéressante que la nouvelle série australienne découverte en novembre dernier avec Plus jamais. Les personnages y sont bien plus convaincants.

Si les deux héros forment un duo explosif, en particulier grâce à Kylie qui a un fort caractère, une langue très bien pendue et aucun sens de la diplomatie requise quand on travaille avec des personnes riches et célèbres, l’intrigue ne l’est pas moins. Le roman s’ouvre sur un gala de charité  destiné à recueillir des fonds pour ériger des appartements destinés aux sans abri, la maire de New York fraîchement élue y fait une apparition, vu que les convives ont largement contribué à sa campagne électorale. A peine est-elle descendue de l’estrade qu’une bombe tue l’architecte chargé du projet. La piste terroriste est vite écartée, la bombe ne visait que la victime. Toutefois la seule personne capable de réaliser ce type d’arme est emprisonnée en Thaïlande et ne peut avoir commis ce crime. A peine la salle est-elle évacuée et sécurisée que notre duo de choc est appelé dans les ruines d’un vieil hôpital où une réalisatrice connue  est retrouvée morte à la suite d’un jeu sexuel qui a mal tourné.

Nous suivons ces deux enquêtes distinctes, Kylie et Zach sont soumis à une énorme pression entre la maire qui craint pour ses projets et ses riches donateurs, la panique qui s’empare de la ville après le deuxième meurtre et des témoins des plus récalcitrants qui ont bien des choses à cacher à la police, sans oublier un juge lubrique et un psychiatre pas très professionnel. Le rythme est haletant avec des chapitres courts à l’écriture cinématographique, on retrouve un Patterson à son meilleur niveau qui nous fait voyager entre New York et Bangkok , des sphères de la haute société aux bas-fonds de la ville sans nous laisser nous ennuyer une minute. Les policiers sont sympathiques et complices, Zach fait tout pour protéger sa fougueuse équipière avec qui il a eu une aventure autrefois. Les méchants seront punis comme ils le méritent à la fin, même si ce n’est pas en accord avec le système juridique.

Les livres de James Patterson ne resteront pas comme des chefs d’oeuvre marquants de la littérature, mais ce sont des polars très efficaces qui nous font passer un excellent moment, les fans du genre vont sans doute dévorer cette nouvelle aventure new-yorkaise. que je recommande très chaleureusement.

Alerte rouge

Challenge Polars de Sharon (N°35?)

 

4 réflexions sur “Alerte rouge, de James Patterson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s