L’heure des fous, de Nicolas Lebel

Un règlement de compte entre SDF tourne mal et le commissariat du quartier se retrouve avec un cadavre sur une voie désaffectée de la gare de Lyon. Le commissaire Matiblout, très carriériste, veut que l’affaire soit résolue en un jour, on ne va pas s’embarrasser d’un clochard. Il la confie au capitaine Mehrlicht et à son équipe de choc. Le capitaine est un flic à l’ancienne, complètement accro à ses clopes, très cultivé et plein d’humour, toujours en verve. Il utilise des répliques de film d’Audiard comme sonnerie de téléphone, ce qui donne lieu à des quiproquos amusants et lui permettra même de résoudre l’énigme. Il dirige trois lieutenants, dont un stagiaire, qu’il continue à appeler Inspecteur. Il y a d’abord Mickael Dossantos sportif, connaissant le code pénal par coeur, ancien du FN et très légaliste, Sophie Latour, seule femme de l’équipe qui essaie de se faire une place dans ce monde d’hommes, souvent reléguée à la paperasse, car leur chef plutôt macho estime que c’est sa place, elle cache un secret dans sa vie privée. Il y a enfin François Ménard, le stagiaire qui subit un bizutage à l’ancienne de la part du capitaine, qui veut en faire un « vrai homme ». Malgré les apparences, cette équipe est très soudée derrière son chef, ils sont tous très attachants et tous les dialogues sont vraiment savoureux.

Quoi qu’en disent certaines critiques, j’ai trouvé l’enquête intéressante, bien ficelée et loin d’être banale. Au début, les policiers pensent avoir affaire à une simple bagarre entre SDF qui a mal tourné, mais l’optique change quand on se rend compte que la victime était un célèbre journaliste qui enquêtait sur le milieu des sans abris. L’enquête est complexe et originale, elle réserve de nombreuses surprises aux lecteurs, mais je ne vous en dirai pas plus pour ne pas gâcher le plaisir de la découverte.

Ce livre est très réussi pour un premier roman et je ne manquerai pas d’en lire d’autres de cet auteur. Il a reçu le prix des lecteurs 2019 du Livre de poche.

Heure des fous

Challenge polars de Sharon

3 réflexions sur “L’heure des fous, de Nicolas Lebel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s