L’ombre de la menace, de Rachel Caine

Tout d’abord un grand merci aux Editions de L’Archipel  et à Mylène en particulier pour ce nouveau partenariat. Cet excellent thriller est promis à un grand succès au vu de son intrigue haletante, mais surtout originale.

Tout commence à Wichita où Gina et Melvin mènent une vie heureuse, ils s’aiment, ils ont une jolie maison et deux beaux enfants. Un chauffard vient fracasser le parfait bonheur de Gina en s’encastrant dans le garage, ce qui révèle que Melvin est en réalité un tueur en série qui y dépèce des femmes.  Il est arrêté et condamné à mort, et Gina acquittée de l’accusation de complicité. Toutefois, aux yeux du public, elle passe pour coupable, comment peut-on partager la vie d’un tueur en série et ne rien remarquer ? Cette question sous-tend tout le livre.

Après son acquittement, Gina change plusieurs fois d’adresse et d’identité, elle est devenue Gwen et fait tout pour protéger ses enfants, elle s’est installée dans un petit village idyllique au bord d’un lac dans le Tennessee. Elle se méfie de tout le monde et garde ses distances. Lanny est devenue une adolescente révoltée et difficile à canaliser alors que son frère est plus effacé. Cette situation est très lourde pour les enfants qui aimeraient rester au village, ils ne supportent plus d’être perpétuellement en fuite et sans cesse déracinés. Gwen est harcelée par Melvin depuis sa prison, mais surtout par des internautes malveillants qui la croient coupable et la menacent de mort. Elle rencontre différents habitants du village et ne sait à qui accorder un minimum de confiance. Elle est hantée par son aveuglement lors de son mariage et n’est plus sûre de personne, ni d’elle-même. Au moment où elle baisse la garde, le cauchemar recommence, on a trouvé le cadavre d’une femme dans le lac devant sa maison et le meurtre porte la signature de Melvin. La vie déjà difficile de la famille tourne à la catastrophe.

L’intrigue est haletante et on ne s’ennuie pas une minute dans ce thriller plein de rebondissements. Encore un polar qui dénonce les failles de la justice américaine : Melvin peut continuer à harceler son ex-femme depuis sa prison grâce à des complicités internes, mais surtout rien n’est fait pour protéger Gwen et ses enfants des internautes malveillants. Elle doit se débrouiller elle-même pour trouver de fausses identités et des cachettes. Les personnages sont très bien travaillés et vraisemblables, on sent l’angoisse permanente de l’héroïne et on tremble pour elle. Il est rare que des romans traitent des familles des assassins, innocents selon la justice, mais coupables aux yeux du public et dont tout le monde se méfie, en particulier la police. La suite de thriller est déjà sortie aux USA et je suis déjà impatiente de la lire, sans doute l’année prochaine.

Un roman très prenant que je vous recommande chaleureusement.

Ombre de la menace

Challenge Polars de Sharon (N°16)

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s