La première empreinte, de Xavier Marie Bonnot

Voici un polar passionnant et traitant d’un sujet inhabituel. Ce sont les premières aventures du commandant de Palma, surnommé le Baron, parues en 2002 et rééditées ce printemps. Depuis il y a eu d’autres enquêtes que j’ai bien l’intention de découvrir. Je ne connaissais pas cet auteur et j’ai beaucoup aimé son écriture.

Le héros est à dix ans de la retraite, il a de la bouteille et une longue carrière derrière lui, même si on ne sait pas grand chose de son passé et de ses anciennes enquêtes. Le roman s’ouvre sur une parenthèse, le Baron résout le meurtre d’un enfant après une longue et difficile investigation, mais surtout avec des méthodes pas très catholiques, on sait dès le début qu’on a affaire à un homme particulièrement déterminé, qui pratique une police à l’ancienne, ce qui suscitera des conflits avec ses deux équipiers. Il faut dire que l’histoire se passe à Marseille dans les années 1990 (l’euro n’a pas encore remplacé le franc) et le récit principal est truffé de différents règlements de compte entre truands. Marseille est un personnage important du récit, on parle de ses quartiers et de son histoire. Le parler marseillais est mis en valeur, mais je trouve que ce n’est pas un point positif du livre. Certains mots ont passé les frontières et sont faciles à comprendre, mais quelques phrases sont vraiment obscures. Il y a certes un glossaire à la fin du livre, mais comme je l’ai lu sur liseuse, je ne pouvais pas y accéder avant de terminer le roman et c’était parfois assez frustrant, même si on saisit le sens général grâce au contexte.

Ce qui fait l’originalité du livre par rapport à d’autres polars est sa thématique, et même si l’auteur dit avoir pris certaines libertés avec ce que la science nous apprend, c’est vraiment passionnant. Une professeure de préhistoire disparaît et un mois plus tard, on retrouve son corps en partie décomposé dans les calanques. Dans le même temps, un maniaque qui se prend pour un homme de Cro-Magnon assassine sauvagement des femmes de la région, les découpe et en dévore certaines parties. Le Baron enquête dans le milieu des chercheurs en préhistoire et on apprend de nombreuses choses très intéressantes sur la Provence vingt mille ans avant notre ère. L’intrigue tourne autour de la découverte d’une grotte aujourd’hui située à quarante mètres de profondeur sous l’eau dans les calanques, du chamanisme et des règlements de compte mafieux. La grotte existe réellement, même si elle ne porte pas son vrai nom dans le roman, on y trouve l’image du premier assassinat connu, celui de l’homme tué, du nom de la peinture rupestre trouvée dans la grotte et qui inspirera un dément contemporain.

Il y a des rebondissements, des fausses pistes, de l’action, une guerre des polices, mais le Baron viendra finalement à bout de l’affaire, dont on devine le dénouement bien avant la fin, mais comme je lis des romans pour qu’on me raconte une histoire et pas pour résoudre des énigmes, ça ne m’a pas dérangée, j’étais curieuse de voir comment l’auteur allait agencer son intrigue. La fin est un peu bâclée, comme c’est trop souvent le cas dans ce type de polars, il y a quelques longueurs et le parler marseillais m’a plutôt dérangée, à mon avis ce n’était pas nécessaire pour accentuer la couleur locale. Mais en dehors de ces petits points négatifs, ce roman est tout à fait passionnant et surtout très original. J’ai ainsi appris qu’entre deux avancées significatives dans la taille des silex, il s’est passé dix-huit mille ans, ça donne le vertige quand on pense que le téléphone a été inventé en 1876 et que cent cinquante ans plus tard nous avons tous des smartphones ultra perfectionnés.

Un grand merci aux Editions Belfond et à Netgalley pour ce partenariat très apprécié.

#LaPremièreEmpreinteXavierMarieBonnot #NetGalleyFrance

Première empreinte

logo2019

Challenge polars de Sharon (N°7)

 

3 réflexions sur “La première empreinte, de Xavier Marie Bonnot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s