Les âmes englouties, de Susanne Jansson

Je n’ai pas lu de polar nordique depuis un moment et celui-ci m’a enchantée.

Nathalie est une jeune biologiste qui vient faire des recherches sur les gaz à effet de serre issus des tourbières. Pour cela elle loue une petite maison à côté d’une tourbière dans le nord de la Suède. La propriétaire a l’impression de la connaître, mais elle élude ses questions. Elle a en effet habité la région durant son enfance et le lecteur sent tout de suite qu’elle cache un lourd secret. Nathalie fait la connaissance de Johannes, un étudiant de l’école d’art voisine qui fait son jogging quotidien autour de la tourbière, elle en tombe amoureuse à son corps défendant. Un soir de tempête, elle a l’intuition que Johannes est en danger et effectivement, elle le retrouve inconscient sur le sentier, victime d’une agression.

L’enquête est confiée à Leif, un policier proche de la retraite, qui n’attend plus que cela et manque de motivation, et à Maya, photographe à mi-temps pour la police. Maya a aussi habité la région longtemps auparavant, puis elle est partie à New York pour tenter une carrière dans la photo artistique, elle a réussi et revient s’installer dans sa ville natale. Elle redécouvre la région et surtout les nombreux mystères et superstitions liés à la tourbière. A l’âge du fer on y pratiquait des sacrifices humains, mais de tout temps il y a eu de nombreuses disparitions inexpliquées dans la région. Maya décide de travailler à une exposition sur le thème, ce qui lui permet de mener une enquête sur les disparitions récentes et les habitants de la tourbière. Depuis son agression, Johannes est dans le coma, Nathalie est une des personnes qui le veille, elle lui raconte peu à peu son histoire.

Maya et Nathalie sont les deux personnages principaux de ce roman à la fois polar et thriller fantastique. Il commence lentement, avec beaucoup de détails sur la vie quotidienne des personnages, comme c’est souvent le cas dans les polars scandinaves. Durant la première moitié, on apprend que Nathalie a un secret et qu’elle a vécu dans la région durant son enfance. L’agression de Johannes survient environ à la moitié du livre et dès ce moment tout s’accélère, il y a plus d’enquête et d’action et nettement moins de considérations sur les tourbières ou l’art. L’auteure parle d’une découverte archéologique en Allemagne en 1947 « sous le règne des nazis ». J’avoue que cette grosse bourde historique a enlevé beaucoup de mon intérêt pour les digressions artistiques ou biologiques de la première moitié du livre, ne sachant plus vraiment si c’était du remplissage ou de vraies informations.

Ce roman a tout pour plaire avec une ambiance envoûtante, de vieilles superstitions qui refont surface, un secret de famille, des fantômes et un serial killer. Il s’agit d’un premier roman, ce qui est très prometteur pour la suite, il faudra suivre attentivement cette auteure suédoise.

Un grand merci à Netgalley et aux Editions Presses de la cité pour ce partenariat très apprécié.

#LesAmesEnglouties #NetGalleyFrance

âmes engloutties

logo2019

Challenge Polar de Sharon N°3

7 réflexions sur “Les âmes englouties, de Susanne Jansson

  1. Ping : Premier bilan du challenge Thriller et Polar 2019-2020 | deslivresetsharon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s