Dark Web, de Dean Koontz

Jane est agent du FBI, son mari s’est suicidé quatre mois plutôt. C’était un officier supérieur de la marine, ils étaient heureux et il n’était pas déprimé. Il a laissé un message étrange, laissant entendre qu’il n’a pas vraiment agi de son plein gré. Jane a pris un congé sans solde et s’est mise à enquêter sur la vague de suicides anormale qui frappe le pays. De nombreuses personnes appartenant à l’élite de la nation et sans idée suicidaire préalable ont mis fin à leurs jours sans raison valable. L’enquête de Jane dérange, un homme vient menacer d’enlever son fils de cinq ans et de le livrer à des terroristes étrangers. Elle décide de le cacher chez des amis dans une vallée californienne isolée.

Jane doit se cacher des moyens de surveillance électronique qui nous pistent sans arrêt. Elle piège un pirate informatique, puis un avocat célèbre. Avec l’aide d’un faux SDF, elle arrive à remonter la trace d’un terrible complot où un scientifique sans scrupule manipule des gens désignés par un programme informatique grâce à des implants qui les soumettent à la volonté du programme en question. Il faut éliminer neuf mille personnes par an.

L’action ne s’arrête jamais et la suite des aventures de Jane sera révélée dans La chambre des murmures. On est surtout dans l’action, même Jane, le personnage principal est assez peu développé et interchangeable avec d’autres héros de ce genre. Toutefois le fait qu’il s’agisse d’une femme est assez original. Le titre n’a pas grand chose à voir avec le contenu du roman, mais ce n’est pas très grave.

L’idée de base de la manipulation des hommes par une élite surpuissante est intéressante et peut-être pas aussi irréaliste qu’on pourrait le croire à première vue. La technologie est neutre en soi, c’est l’usage qu’on en fait qui la rend bonne ou mauvaise. A la base ces implants étaient prévus pour aider des personnes handicapées, mais ils ont servi à dominer les autres.

C’est une lecture très plaisante et je suis contente de pouvoir découvrir la suite de l’histoire très rapidement.

Dark web

challenge polar

Challenge Polar de Sharon (N°73)

Publicités

5 réflexions sur “Dark Web, de Dean Koontz

  1. Ping : Dark Web de Dean Koontz – Livresque78

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s