L’élixir des Templiers, d’Alfredo Colitto

Mondino de Liuzzi est médecin et professeur à l’université de Bologne, il se passionne pour l’anatomie et le fonctionnement du corps humain et pour cela dissèque des cadavres. Comme de nombreux chercheurs me direz-vous…  certes mais là nous sommes en 1310 et la vie des scientifiques n’est pas de tout repos comme Mondino ne va pas tarder à s’en apercevoir. Il a déjà dû s’exiler quelques années auparavant car il ne cache pas son aversion pour l’Eglise à cause de son ingérence dans la science et sa volonté de réfuter tout progrès.

Il attend des fossoyeurs qui doivent lui apporter un cadavre de nuit dans son laboratoire, il mène ses recherches avec la plus grande discrétion, même s’il a obtenu l’autorisation de la commune. Mais c’est un de ses étudiants qui débarque avec le corps d’un de ses amis templiers après avoir mis le feu à sa chambre. Il lui demande son aide. Mondino n’a pas envie de se compromettre avec les templiers alors qu’ils sont en procès depuis plus de trois ans. Toutefois, le cadavre présente la particularité d’avoir un coeur de fer, dans lequel le savant espère trouver le secret de la circulation sanguine. Il décide impulsivement d’aider son élève qui lui révèle être un templier qui se cache sous une fausse identité.

Les deux hommes doivent prendre de vitesse l’inquisition tandis que les cadavres se multiplient. Ils enquêtent à la fois dans le milieu templier et Gerardo est très déçue de voir que certains personnages très haut placés dans l’ordre ne sont que de sombres crapules qui transgressent allégrement toutes les règles. Mondino devra remettre ses certitudes en questions et prendre tous les risques pour sauver sa peau. Il rencontrera une belle alchimiste et devra réfléchir sur l’éthique. Est-il prêt à tout pour la science ? Ou certaines limites sont-elles indépassables ?

Ce roman est un superbe thriller ésotérique qui nous fait découvrir Bologne au Moyen âge, dans une reconstitution très documentée. Nous assistons aux combats entre le foi et la raison et la lutte qui oppose l’Eglise aux savants. Les aventures de deux héros sont trépidantes et les retournements nombreux. On ne s’ennuie pas une minute dans ce passionnant roman. Le thème de l’alchimie n’est pas très développé même s’il est au centre de l’histoire, toutefois Adia apprendra à Mondino que cet art va bien au-delà de la transmutation des métaux et de la recherche de l’élixir de longue vie.

Elixir des Templiers

Mois du polar chez Sharon (N°73)

mois du polar 3

2 réflexions sur “L’élixir des Templiers, d’Alfredo Colitto

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s