Les conjurés de décembre, de Béatrice Nicodème

Tout d’abord un grand merci à Netgalley et aux Editions Librinova pour ce partenariat très apprécié qui m’a permis de découvrir un évènement que je connaissais peu, à savoir le coup d’Etat de Napoléon III.

Nous suivons les évènements historiques réels à Paris durant les quinze jours précédant le coup d’Etat et les jours suivant dans des chapitres en italique. Comme il s’agit d’un fait peu connu, du moins pas autant que la révolution de 1789, il est vraiment intéressant d’avoir le cadre réel du roman avec ses protagonistes bien expliqué.

Les autres chapitres racontent les évènements à Digne, les personnages inventés côtoyant ceux qui ont vraiment existé, dont le nom est suivi d’une astérisque. César est fils d’un immigré italien qui a autrefois fui son pays parce qu’il était Carbonaro et qui tient aujourd’hui un café à Digne. Il est clerc de notaire mais rêve de monter à Paris pour y devenir peintre, ce dont son père ne veut pas entendre parler. Il est engagé dans une société secrète républicaine qui se réunit sous le couvert de répétitions théâtrales, la police les surveille de près.

César tombe amoureux de la fille de son patron, elle est aussi amoureuse mais n’ose s’opposer à son père qui lui fait du chantage affectif. Lors d’une pseudo répétition, la police débarque. Ils n’ont pas de preuves contre les républicains, mais resserre la surveillance. L’ambiance se dégrade entre les amis, les soupçons enflent, chacun se méfie des autres. Les rivalités explosent entre eux. Hypolyte, ami autrefois proche de César, se met à courtiser Adèle, la fille du notaire et à narguer César. Plusieurs conjurés pensent que le traître est César, ce fils d’immigré. La police, bien renseignée, fouille la cave d’Arsène, médecin et chef du groupe, y trouve des armes, le jeune homme essaie de s’enfuir par la fenêtre mais meurt lors d’une mauvaise chute.

Débusquer le traître devient la priorité du groupe tandis que deux autres membres sont assassinés. Les évènements se précipitent à Paris et à Digne et une vie nouvelle s’ouvrira pour César.

Je connaissais assez mal cette période, si ce n’est dans les grandes lignes, aussi ai-je beaucoup apprécié de la découvrir plus en détail à travers ce roman. L’intrigue est bien ficelée et intéressante. César le personnage principal est attachant, quelques uns des conjurés sont assez interchangeables, mais ce n’est pas gênant. Ce qui m’a le plus étonnée a été le fait que les républicains soient aussi peu appréciés et que Napoléon III ait  rencontré si peu d’opposition pour son coup d’Etat, les valeurs qui sont pour nous une évidence première ne l’étaient pas à l’époque. Lors des référendum qu’il a organisé en 1851 et 52, il obtient un score soviétique de 98 %, ce qui est totalement inimaginable de nos jours, et c’est bien heureux. La flamme révolutionnaire semble bien éteinte lors de cette triste deuxième République qui a fait long feu. La lenteur avec laquelle les informations arrivent de Paris  est aussi surprenante pour le lecteur contemporain.

Un polar historique que j’ai beaucoup aimé. La fin est très ouverte et on ne sait rien de ce qui se passe quelques jours après la victoire de Napoléon, on peut imaginer le pire ou le meilleur pour les héros du livre.

Conjurés de décembre

Le mois du polar chez Sharon (N°69)

mois du polar 3

Publicités

3 réflexions sur “Les conjurés de décembre, de Béatrice Nicodème

  1. Je vois que tu as déjà vu ma chronique, donc pas besoin de reposter le lien sur la page je suppose ? Je vois que beaucoup de gens participent ça me fait plaisir que tout ton travail soit ainsi récompensé. bonne soirée

    J'aime

  2. Ping : Le mois du polar 2019, c’est ici | deslivresetsharon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s