L’étrange disparition d’Amy Greene, de S.E. Harmon

Tout d’abord un grand merci à Netgalley pour ce partenariat très apprécié qui m’a permis de découvrir ce livre très sympa.

Rain Christiansen est agent du FBI, il a été mis en arrêt maladie par son chef car il voit des fantômes. Il a lui-même de la peine à y croire et se demande si son responsable n’a pas eu raison d’y voir un trouble psychiatrique. Ses anciens collègues ne le trouvent pas assez rétabli pour rejoindre leur équipe, aussi leur chef l’envoie-t’il en Floride résoudre une affaire de disparition non résolue depuis cinq ans.

Arrivé sur place, il est accueilli à l’aéroport par Danny son ex-amant qui l’invite chez lui. Il l’a quitté cinq ans plus tôt sans explication, officiellement pour aller travailler à Washington, mais en réalité parce qu’il n’arrivait pas à partager son secret. Il est toujours amoureux et un bon tiers du livre est consacré à leur romance. Danny l’aime-t’il toujours ou son retour momentané ne servira-t’il qu’à une relation purement sexuelle ? Il y a beaucoup de non-dits dans leur relation et il leur faudra les quatre cent cinquante pages du roman pour la tirer au clair. Cet aspect de l’histoire ne m’a pas vraiment intéressée. Il y a de nombreuses scènes de sexe décrites dans un langage très cru, et cela c’est franchement répugnant. J’ai d’ailleurs vite sauté ces passages qui me donnaient la nausée.

Une partie du livre est fantastique avec Ethan, un fantôme parmi les personnages principaux. Rain est le seul à le voir, le jeune homme lui demande de transmettre un message à ses parents, ce que l’agent du FBI refuse obstinément. Il ne sait pas si Ethan est un vrai fantôme ou le produit de son imagination délirante. Il lui propose de l’aider dans la résolution de l’affaire sur laquelle il enquête en échange de son aide, Ethan essaie de lui apprendre à vivre avec son don et à l’utiliser. Là aussi Rain aura besoin de tout le livre pour faire ce chemin.

Il y a ensuite l’affaire sur laquelle Rain, Danny et leurs collègues enquêtent, la disparition d’Amy Greene, une adolescente. La police a pensé à une fugue et n’a pas investigué en profondeur au moment des faits. Danny pense qu’elle es toujours vivante, mais Ethan révèle à Rain que ce n’est plus le cas et invite Amy à venir parler au policier. Ils enquêtent sur l’entourage de la jeune fille, son père ne l’a pas reconnue et n’apprécie pas qu’elle l’ait retrouvé, sa mère pratique l’escroquerie à l’assurance et elle a contracté deux assurances vie d’un montant élevé pour Amy, le beau-père est un pilier de bar, sa meilleure amie a bien des choses à cacher etc.

Il s’agit d’un livre vraiment très agréable à lire hormis les scènes de sexe peu ragoutantes. Les personnages évoluent au cours de l’intrigue, l’histoire est très bien ficelée, même si elle se finit en happy end que l’on voit arriver longtemps à l’avance. Rien d’inoubliable, mais un très bon moment de lecture.

#LétrangeDisparitionDeAmyGreene #NetGalleyFrance

Etrange disparition d'Amy Green

Le mois du polar chez Sharon (N°67)

Mois du polar 1

Publicités

3 réflexions sur “L’étrange disparition d’Amy Greene, de S.E. Harmon

  1. Ping : Le mois du polar 2019, c’est ici | deslivresetsharon

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s