Crimes en toutes lettres, de Sophie Hannah

Tout d’abord un grand merci aux Editions du Masque et à Netgalley pour ce partenariat que j’ai beaucoup apprécié. Il m’a permis de découvrir une nouvelle enquête d’Hercule Poirot, que j’ai trouvée plus agréable à lire que les originales, en tout cas moins datée puisque écrite aujourd’hui, même si l’intrigue se déroule en 1929.

En rentrant d’un diner en ville, Hercule Poirot est abordé par Sylvia Rule, une femme très en colère après avoir reçu une lettre du détective l’accusant d’avoir tué Barnabas Pandy, elle affirme son innocence avec force et pense qu’un certain Eustace est derrière cette histoire. Elle ne laisse même pas le temps à Poirot abasourdi de se justifier. Il pense avoir affaire à une folle et ne veut plus y penser. Mais à peine arrivé chez lui, son valet lui apprend que John McCrodden l’attend au salon. Il a reçu la même lettre et affirme aussi ne pas connaître M.Pandy et encore moins l’avoir tué. Il est en bisbille avec son père, un juge fervent partisan de la peine de mort, qui ne le laisse pas mener sa vie à sa guise. John pense que son père est derrière cette histoire et qu’il veut ainsi le forcer à étudier le droit pour se défendre face à cette accusation risible. Il dit avoir renvoyé la lettre déchirée à son père et exprime sa colère à Poirot sans lui laisser le temps de s’expliquer.

Le lendemain c’est Annabel une jeune femme triste et abattue qui lui rend visite après avoir reçu la même lettre. Barnabas Pandy était son grand père, il est mort dans son sommeil à l’âge de nonante quatre ans et n’a pas été assassiné, donc l’accusation est fausse. Annabel écoute le détective et répond à toutes ses questions. Il est touché de la tristesse et de la détresse de la jeune femme et pense qu’il y a anguille sous roche. Un quatrième larron se manifeste après avoir reçu la même lettre, mais surtout le juge McCrodden est furieux de cette fausse accusation lancée contre son fils, qu’il aime beaucoup contrairement à ce que croit l’intéressé. Hercule Poirot se lance donc dans cette enquête avec son ami l’ispecteur Catchpool.

Il y a peu d’action (il y aura tout de même un meurtre) et beaucoup de déductions. C’est un polar classique vraiment très agréable à lire. J’ai trouvé l’assassin avant la fin, mais uniquement parce que je me suis dit que les autres faisaient des coupables trop faciles. Je ne lis pas des polars pour élucider des meurtres, je laisse ce soin à l’enquêteur, mais pour le plaisir de lire une histoire. Et celle-ci est vraiment très bien montée, on est tout de suite pris dedans. L’enquête avance peu à peu jusqu’au dévoilement final. Poirot   met au jour petit à petit un terrible complot motivé par la vengeance, comme bien des crimes.

Le texte est moins daté et donc plus agréable à lire que les romans originaux d‘Agatha Christie. Les réflexions sur la peine de mort sont très intéressantes et malheureusement toujours d’actualité dans de trop nombreux pays.

Un polar tout à fait passionnant à ne pas manquer pour les fans du genre.

Crimes en toutes lettres

challenge polar

Challenge Polars de Sharon N°28

Publicités

2 réflexions sur “Crimes en toutes lettres, de Sophie Hannah

  1. Ping : Bilan #3 du challenge polar et thriller session 2018 | deslivresetsharon

  2. Ping : Bilan #4 du challenge polar et thriller 2018 | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s