L’affaire de l’homme à l’escarpin, de Jean-Christophe Portes

Il s’agit d’un polar historique très dense avec de nombreux personnages réels ou non et plusieurs intrigues imbriquées les unes dans les autres, il nous raconte la semaine du 10 au 17 juillet 1791 à Paris avec une foule de détails.

Le roman s’ouvre sur l’assassinat de Bouvard, un jeune homosexuel qui aime se déguiser en fille et se fait appeler La Belle Parfumeuse. Le commissaire Piedeboeuf croit d’abord qu’il s’agit d’une affaire de moeurs ordinaires (il aurait séduit une fille et la famille se serait vengée) avant de découvrir que le jeune homme pratique « le vice honteux » selon la terminologie de l’époque. L’homosexualité n’est plus un délit depuis la Révolution, mais rien n’a encore changé dans la pratique et dans le ressenti des gens. Piedeboeuf enquête dans le milieu concerné et pense qu’il a été assassiné par son amant qui serait un espion autrichien.

L’intrigue principale met en avant Victor Dauterive, un jeune sous-lieutenant de gendarmerie protégé par La Fayette. Un vieil homme sénile essaie d’arracher une affiche se plaignant de la fuite du roi, la foule le massacre. La Fayette l’accuse de n’avoir pas fait son devoir en ne sauvant pas le vieillard, il est publiquement dégradé et renvoyé de la gendarmerie. Victor est amer parce qu’il a essayé de sauver la victime mais en vain, il se sent trahi par le marquis qu’il considère comme son père adoptif. La Fayette le fait conduire dans sa maison de campagne et lui explique qu’il s’agit en réalité d’une mise en scène. Il veut faire de Victor un espion qui doit infiltrer l’entourage des hommes de main du duc d’Orléans. La fuite du roi un mois plus tôt n’est pas acceptée par la population qui ne veut plus de roi. Le duc d’Orléans dispose de nombreux partisans et espère devenir régent, voire même roi, tandis que l’Assemblée nationale débat de l’inviolabilité du roi et de sa restauration sur le trône.

Victor infiltre les hommes de main du duc, mais ceux-ci doutent fortement de sa sincérité. Il se rend compte que l’assassinat de Bouvard n’est pas lié à ses moeurs, mais qu’il était aussi un espion de La Fayette, qu’il a découvert une conspiration et l’a payé de sa vie.

L’intrigue n’est absolument pas linéaire, il y a de nombreux rebondissements et Paris vivra une semaine très mouvementée qui s’achèvera avec la fusillade du Champ de Mars le 17 juillet 1791. Ce livre est tout à fait passionnant et montre bien ce qu’était la vie durant la Révolution, la manière dont les puissants manipulaient les masses (ça n’a pas changé beaucoup !). Il lui manque toutefois un petit quelque chose pour que les personnages prennent vie, ils auraient besoin de plus d’épaisseur. Les personnages sont assez interchangeables, même Victor le héros principal. Nicolas le Floch dont les aventures se déroulent quelques années avant la Révolution est plus vivant et intéressant. Ce livre est très bien documenté, les aspects de la vie quotidienne et les aspects sociaux de l’époque sont bien décrits et très intéressants. Ce qui m’a frappé c’est la petite taille de la ville de Paris et son côté crasseux et sale, qu’il s’agisse des gens ou des maisons, du moins pour les couches populaires.

Même s’il ne vaut pas les polars de Jean François Parot, c’est un livre très intéressant et qui mérite le détour. Il y a beaucoup d’actions et de rebondissements, on n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer avec ces multiples intrigues.

Affaire de l'homme à l'escarpin

challenge polar

Challenge Polars de Sharon N°16

Publicités

2 réflexions sur “L’affaire de l’homme à l’escarpin, de Jean-Christophe Portes

  1. Ping : Bilan n° 2 du challenge Polar et Thriller du mois de septembre 2018 | deslivresetsharon

  2. Ping : Bilan #4 du challenge polar et thriller 2018 | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s