Millénium T1 Les hommes qui n’aimaient pas les femmes, de Stieg Larsson

Mikael Blomkvist est rédacteur en chef et co-propriétaire de la revue d’investigation économique Millénium. Il vient d’être condamné à trois de prison pour diffamation dans une affaire qui l’opposait à un magnat de l’industrie qu’il accusait de détournement de fonds publics. Wennenström à réussi à se faire blanchir, Mikael sait qu’il a raison, mais n’arrive pas à le prouver. Il décide donc de ne pas faire appel et d’attaquer quand il sera sûr de son fait.

On découvre aussi Lisbeth Salisberg, une jeune fille marginale et sous tutelle, considérée comme handicapée mentale, mais un génie de l’informatique qui travaille en free-lance dans une entreprise de sécurité. On lui commande une enquête sur Mikael. Satisfait des résultats, Henrik Vanger, un industriel à la retraite, veut engager Mikael pour écrire la chronique de sa famille. Il lui propose un an de salaire mirobolant et en prime la tête de Wennenström s’il accepte de venir vivre dans son village pour rédiger la chronique de sa famille depuis leur arrivée en Suède avec Bernadotte. Voilà pour le motif officiel, mais sa quête réelle est de démasquer celui qui a tué sa petite nièce Harriett en 1966. La jeune fille de seize ans a disparu lors d’une fête de famille et plus personne ne l’a jamais revue. L’enquête a été très minutieuse, mais on n’a jamais retrouvé le corps. Pour Henrik, cette histoire tourne à l’obsession, il a refait l’enquête des dizaines de fois, a accumulé une énorme documentation, mais n’a jamais rien trouvé. Il pense qu’un membre de la famille est responsable de la mort d’Harriett. Il aimerait que Mikael étudie toute la documentation qu’il a accumulée sur le sujet une dernière fois pour être sûr que rien n’a été laissé de côté. Mikael n’est pas très intéressé, il pense que c’est du temps perdu et qu’on ne pourra rien trouver après presque quarante ans. Toutefois il a besoin de prendre une distance avec Millénium qui est en crise après sa condamnation et accepte l’offre d’Henrik. Il s’installe au village et fait peu à peu connaissance des membres de la famille Vanger qui le reçoivent plutôt amicalement. Son enquête piétine durant plusieurs mois. Il devient l’amant d’une nièce d’Henrik, Cécilia et s’aperçoit peu à peu que cette famille est loin d’être lisse et qu’elle est marquée par de solides haines réciproques. Au bout de six mois, il découvre une piste sur une vieille photo et propose à Lisbeth de l’aider à enquêter. A ce moment, tout s’accélère…. et l’histoire devient vraiment passionnante.

Il y a un bon moment que je n’ai pas lu de polar nordique et les retrouvailles n’ont pas été faciles. J’ai eu beaucoup de peine avec le rythme très lent de celui-ci, il fait 580 pages en grande édition, il faut plus de cent pages pour un tout petit démarrage de l’intrigue et 310 pour arriver enfin dans l’action. A partir de là il devient très intéressant, mais que de digressions. Chaque matin Mikael va acheter du lait, puis prendre un café chez Susanne etc. Ce roman aurait pu tenir en 300 pages et il aurait sans doute été parfait. Si on excepte ces longueurs, l’intrigue en elle-même est très bien ficelée et originale.

Globalement c’est plutôt une déception, vu son succès retentissant, je m’attendais à mieux. Je sais que les polars nordiques ont un rythme moins soutenu que leurs homologues européens ou surtout américains, mais s’il faut attendre la moitié du livre pour arriver au coeur de l’action c’est quand même excessif. J’aime les polars qui nous happent dès les premières pages et là ce n’est vraiment pas le cas. Je lirai sans doute la suite, mais pas tout de suite.

Hommes qui n'aimaient pas les femmes

challenge polar

Challenge Polar de Sharon N°6

Publicités

4 réflexions sur “Millénium T1 Les hommes qui n’aimaient pas les femmes, de Stieg Larsson

  1. Ping : Bilan n°1 du challenge polar et Thriller | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s