The edge of nowhere Tome 2 l’île de Nera, d’Elizabeth George

A la fin du premier tome, Becca a vu son terrible beau-père sur le parking du motel de Debbie, elle est donc obligée de partir se cacher avec l’aide de son ami Seth. Il lui propose la cabane qu’il a construite avec son grand-père, à l’insu de ce dernier évidemment. A part ce logement, la vie de Becca est celle d’une lycéenne comme une autre. Une autre jeune fille mystérieuse et muette erre aussi sur l’île dans le plus grand secret.

Derric en a assez des secrets de Becca, alors qu’il lui a confié le sien, elle ne veut même pas lui dire où elle habite, ils rompent et Derric sort avec Courtney, une fille très en vue. En dehors des hauts et des bas de la vie lycéenne, l’intrigue du livre tourne autour de Nera, une femelle phoque noire qui revient chaque année sur l’île. Elle est très aimée des habitants qui organisent une grande fête en son honneur à chaque printemps. Un groupe de guetteurs surveillent ses déplacements autour de l’île. Nera suscite les passions de tous, Eddie, veut la tuer, tandis qu’Ivar lutte depuis des années pour empêcher tous contacts entre Nera et les humains car celle-ci est imprévisible et dangereuse. Elle lui a cassé un bras, tandis qu’Eddie l’accuse d’avoir coulé son bateau.

Annie, une jeune chercheuse vient s’installer dans la caravane voisine de la maison de Jenn. Elle se lient d’amitié et Annie lui propose de l’engager pour l’aider dans ses recherches à propos de Nera. Jenn accepte car elle a besoin d’argent pour s’acheter un équipement de foot si elle arrive à être sélectionnée dans l’équipe féminine de l’île.

Rapidement Jenn comprend qu’il y a un mystère autour du phoque et se passionne aussi pour Nera, au point de négliger son entraînement de foot. Becca a un petit job chez Yvar, elle ne s’intéresse pas au phoque, mais Yvar lui confie une mission de surveillance, qui va la rapprocher de Jenn.

Ce deuxième tome de la trilogie est une bonne surprise, il est plus prenant que le premier, qui était avant tout la mise en place de l’intrigue. Les héros sont vraiment attachants et en pleine évolution. Ils sont à la fois enfants et adultes. La vie au lycée est classique, des rivalités, des amitiés, des couples qui se font et se défont. Les adolescents se posent beaucoup de questions sur l’éveil de leur sexualité et de leur identité sexuelle. Jenn se sent attirée par les femmes, mais elle le refuse fermement, Derric et Courtney cèdent à leurs désirs, mais ça signera la fin de leur couple.

Les pouvoirs de Becca s’affinent, elle doit apprendre à faire confiance à ses amis, Seth doit aussi apprendre à être responsable vis à vis de son grand père. L’intrigue autour de Nera est très sympa et bien ficelée. Un livre pour adolescents peut-être mais avec une vraie réflexion sur les problèmes de cet âge et des personnages en évolution constante. Je pensais m’ennuyer un peu dans cette trilogie et ce n’est pas du tout le cas, une très agréable lecture d’été, je suis impatiente de découvrir la fin de l’histoire.

Ile de Nera

challenge polar

Challenge polar de Sharon N°4

Publicités

3 réflexions sur “The edge of nowhere Tome 2 l’île de Nera, d’Elizabeth George

  1. Ping : Bilan n°1 du challenge polar et Thriller | deslivresetsharon

  2. Ping : Bilan n° 2 du challenge Polar et Thriller du mois de septembre 2018 | deslivresetsharon

  3. Ping : Bilan #3 du challenge polar et thriller session 2018 | deslivresetsharon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s