Mythes aztèques et mayas, de Karl Taube

Voici un petit livre qui m’a bien déçue…. 160 pages d’ennui. Je m’attendais à y lire la mythologie indienne. Elle y bien mais il ne s’agit pas d’un recueil littéraire, plutôt un livre très documenté sur le sujet. Ce livre est d’une grande qualité, simplement je ne forme pas le public cible. Je l’ai choisi pour l’item « Recueil de contes, légendes ou mythes » du challenge multi-défis de Babélio.

J’avoue n’avoir aucun intérêt pour ce sujet, s’il ne s’était agi que d’un recueil de mythes, je l’aurais lu avec plaisir, mais les longues analyses historiques et anthropologiques m’ont vraiment ennuyée et j’avoue avoir compté les page me séparant de la fin de cette corvée. Mais je le répète, il s’agit de mon avis et de mon manque d’intérêt pour le sujet, car il s’agit d’un document de grande qualité,

Les Espagnols ont beaucoup détruits la culture aztèque et maya lors de la conquête, mais l’ont aussi recensée en détail. Les études sur le sujet fleurissent depuis la fin du dix-huitième siècle et en fait on connaît bien les mythes de ces civilisations, qui pour certains se sont adaptés à la culture catholique et sont toujours bien vivants.

Je n’ai vraiment pas envie de m’étendre sur ce livre, qui va très vite rejoindre la boite à troc, en espérant que son prochain propriétaire l’apprécie plus que moi. Il n’y a pas eu de contact entre l’Europe et le Mexique avant la conquête même si certains mythes comme le Déluge sont présent dans la culture amérindienne.

Voici quand même un petit résumé de ces mythes. Les dieux et héros ont des noms imprononçables que je vais éviter. Ces cultures avaient trois calendriers imbriqués les uns dans les autres, ils craignaient tout par particulièrement les fins de cycles et les éclipses considérées comme des moments de guerre cosmique. Il y avait treize cieux et il y a eu quatre créations avant la nôtre, mais ce n’était pas des êtres intelligents ou alors ils ont oublié d’honorer les dieux, ce qui a amené la destruction de leur monde souvent par le déluge mais pas seulement. Les hommes actuels ont été créés à partir de farine de maïs et de sang divin. Les dieux ont versé leur sang pour que les hommes vivent, ils considèrent donc comme normal que des hommes soient immolés pour eux, c’est d’ailleurs la justification donnée aux sacrifices humains. D’autres mythes racontent le voyage fabuleux de deux héros jumeaux sous la terre où ils vivent maintes aventures qui racontent le mouvement des planètes et des étoiles dans le ciel. Les Indiens y voient non l’effet d’une mécanique céleste, mais celle d’une guerre cosmique entre les différents dieux.

Un livre qui intéressera tous ceux qui s’intéressent à ces civilisations, mais j’avoue que ça me reste totalement étranger.

Mythes aztèques

Une réflexion sur “Mythes aztèques et mayas, de Karl Taube

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s